Enfants bohèmes

« Ne pas craindre de se perdre, s’égarer, mais s'égarer solitaire, chercher sa route en se haïssant soi même, peut être, cela ne vaudra-t-il pas mieux que d’atteindre le fameux but, la réussite, « tout ça », avec les autres, tous les autres? Arriver en retard, fourbu, la nuit tombée, mais arriver par sa propre et orgueilleuse volonté. Fuir les soirées d’étape, les cérémonies finales, les enterrements, la remise des prix et les feux de camp. Se perdre, être perdu, on se retrouvera bien. » J.L. Lagarce

cécile nicolas